applis transparent

Personnaliser et innover tout en maintenant une précieuse homogénéité, c’est possible !

Les services numériques pour l’éducation s’appuyant sur Open Digital Education se multiplient. Cet essor rapide est motivant et montre que de plus en plus de concepteurs et de développeurs rejoignent la démarche. Il pose néanmoins la question de l’homogénéité ergonomique générale. Tout en laissant une large part d’initiative et de créativité aux concepteurs, comment maintenir un look and feel transverse pour une expérience utilisateur optimale ?

Louis Vinet, concepteur, explique la démarche de conception d’IHM de nouveaux services avec Open Digital Education.

Lors de la construction de portails éducatifs avec Open Digital Education (par exemple espaces numériques de travail, portails intranet académiques, portails de médiathèques…), le respect de l’homogénéité de l’ergonomie des services exposés à l’utilisateur est essentiel. Le développeur d’applications doit être accompagné sans être contraint, et nous avons donc formalisé un guide pour la construction d’IHM. Ce guide peut également servir de grille d’évaluation méthodologique pour analyser la conformité ergonomique d’une application une fois réalisée. L’approche est différente pour le portail et pour les applications.

Illustration déclinaison


Pour le portail

Le concepteur doit choisir par quel(s) angle(s) de vue il souhaite présenter l’information aux utilisateurs finaux. Un angle de vue est une manière d’appréhender l’information : par exemple, le fil de nouveautés présente les informations sous l’angle temporel alors qu’un mur de widgets le présente sous un angle plutôt fonctionnel. De ces choix découlent un assemblage et une personnalisation spécifiques d’applications et de widgets qui constituent la porte d’entrée du portail. Il doit également choisir la taille de la zone utile, en s’assurant de conserver un assemblage au design responsive. Il doit enfin personnaliser l’habillage graphique avec le système de thème spécifique à Open Digital Education.


Pour les applications

La démarche de conception d’IHM expose une douzaine de points clés qui devront être pris en compte pour que l’application ne « jure » pas avec les autres une fois intégrée dans le portail. Parmi ces points, on retrouve par exemple le choix des fonctions primordiales et du moyen d’occultation des fonctions subsidiaires, la gestion de la pénurie et de l’abondance de contenus, la séparation claire de l’administration et du partage d’une ressource, l’exploration du contenu grâce à une navigation en contexte courant

En partageant ces principes ergonomiques avec tous les concepteurs, les nouveaux services développés avec Open Digital Education peuvent donc offrir une expérience de navigation et d’exploration sans véritable limite de personnalisation, tout en conservant une intuitivité et une homogénéité appréciées par les utilisateurs.